" Le bonnet à poil était plus volumineux qu'on le représente habituellement; sa carcasse était haute de 33 cm, sur le devant, du bas de la plaque au sommet de sa courbure; avec l'épaisseur du poil, il mesurait plus de 35 cm, soit deux fois et demi la figure d'un grenadier, mesurée des sourcils à la pointe du menton....

 

Le cordon de bonnet en fil blanc était à double guirlande nattée terminé par une ou deux raquettes ornées de glands. Son prix, 3 fr. 50, n'ayant pas varié de 1804 à 1815, nous nous demandons pourquoi les documents contemporains sont en désacord sur le nombre de raquettes.

 

Enschel, Gros, Mongons, Grosse, Carles Vernet, Horace Vernet n'en représentene qu'une, alors que Martinet, Duplessis-berteaux, Genty, Berka et la suite d'aquarelles qui fit partie de la collection A.Depréaux en donnent deux......

 

Lorsqu'en route le grenadier était coiffé du chapeau, le bonnet, placé dans un etui en coutil rayé bleu et blanc, était arrimé sur le havre-sac, le cordon placé dans la coiffe du bonnet et le plumet dans son étui, ficelé sur le fourreau du sabre."

 

Ref: Lucien Rousselot/Grenadier de la Garde/planche N°40

Bonnet d'Oursin en ours du Canada, Grenadier de la Garde Impériale

€629.00Price
Ajoutez la plaque des Grenadiers
Ajoutez le plumet
Ajoutez la grenade de cul de singe
Ajouter le pompon cocarde
Ajoutez le cordon à 2 raquettes
  • Carcasse en cuir tannage végétal
    Fourrure ours du canada
    Coiffe intérieure en cuir et toile
    Réglage arrière d'ajustement du tour de tète
    3 cordonnets cousus pour la fixation du cordon-raquettes

    Porte plumet en cuir

  • Tous les modèles des régiments sont réalisables : Grenadier à Cheval, Chasseur à Pied, Carabinier, ...